ESSAI HARLEY ELECTRA GILDE ULTRA CLASSIC

11 août 2010

ESSAI HARLEY ELCTRA GILDE ULTRA CLASSIC

2002_Harley_Davidson_FLHTCUIUltraClassicElectraGlide_small

    Vous vous souvenez, le jour où j'ai essayé le 1200XR, Guy m'a permis d’essayer également le must de chez Harley : l'ELECTRA GLIDE version Touring !
Oui m'sieur, le gros bazar, mais sans les franges... Depuis qu'à l'hivernale des 2PAT'S, j'ai rencontré un couple d'une soixantaine d'années bien tassées me racontant combien ils étaient heureux d’avoirs vendus leur BM, et que maintenant ils roulaient avec cette moto, j'avais vraiment envie de savoir pourquoi ! Et bien maintenant, je crois savoir...
Tout d'abord, malgré sa grosseur, la selle pas haut perchée facilite l'accès aux petits gabarits, c'est con, mais les Allemands qui ont aussi des bécanes dans les 400 kgs avec marche AR, une fois que tu es là-haut, si tu n’as pas leurs gabarits de bûcherons, la moindre erreur, et paf tout le monde se fout de ta gueule ! (je sais, moi y'en avoir eu K12LT, et Marc ne me contredira pas, hein !) 
L'Electra, y a des chromes partout, et puis la couleur, l'ensemble etc... T'en prends plein les mirettes ! Déjà en statique, tu te fais plaisir, mais bon et le ronron ? Et ben en fait, t'as même pas besoin de clé, tu l'as dans ta poche, et elle sait que c'est toi son maître ! Son typique, good vibrations au ralenti. Vu le tableau de bord, Guy ne s'éternise pas, y'en aurait pour trop long... Bon, alors by, et à moi les grands espaces... Bluffé dés que tu roules, l'équilibre des masses font que c'est facile ! Douceur des commandes, prise en main rapide, le bruit un régal, que demander de plus ? Ben la radio CD pardi ! Comme t'es tranquille à jouer les zizi-riders, autant le faire en musique ! Ben là, scotché ! Après avoir tripoté un peu tous les boutons, je tombe sur de la country d'un CD, et là, tu mets le son ; attention... HIFI en plein vent, cruise-contrôle, putain, j'aurai pas dû arrêter de fumer, là, j' me faisais un havane... Houa, que c' est bon, manque plus que la pin-up blonde et ses longues jambes fuselées avec la version maillot mouillé…
Ce qui est sûr, c’est que tu ne vas pas chercher à prendre de l’angle, déposer la 520 qui t’as fait un appel de phares dans tes rétros t’oublies, mais quel pied de rouler tranquille, de savoir qu’on peut aller loin avec armes et bagages vers tous les horizons à l’air libre ! J’ai même mis le Tomtom sur le support qui se tendait au guidon, et roule ma poule !
Rentré à la concession,ma plus grosse difficulté fut de reposer correctement la bécane sur la latérale, car tu te demandes si ce petit bout de ferraille est bien positionné dès l’instant où c’est pas tout à fait droit, je balise… Une habitude sûrement !
Je remercie Guy et me souviendrai longtemps de ce galop d’essai made in USA.
Trop fougueux pour l’instant pour franchir le cap, mais pourquoi pas dans quelques années ???

J’ai aimé                                     Je n’ai pas aimé
- look d’enfer personnalisable     - son prix
- les finitions                               - la peur de la faire tomber
- la sono en roulant                     - manque de patate
- sa sonorité

Merci à Guy de S-ONE pour m'avoir prêté sa moto!
By JP.

Posté par motardsympas à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]